Tarbes: Mutami écrit au Préfet au sujet de la clinique de l'Ormeau

A Tarbes les personnels de la clinique de l'Ormeau sont en grève depuis plus d'un mois . La situation de blocage entretenue par la direction du groupe Médipôle Partenaires* propriétaire de la clinique met en péril la santé et l'accès aux soins de la population locale. Notre mutuelle Mutami vient d'écrire au Préfet des Hautes Pyrénées afin  que les pouvoirs publics agissent dans les meilleurs délais pour garantir la continuité des  soins.

Ci dessous la courrier:

Monsieur le Préfet,
Depuis plusieurs semaines, un conflit oppose les salariés des deux établissements de la clinique de l’Ormeau de Tarbes à la direction du groupe MédiPôle Partenaires1 auquel appartient l’établissement tarbais. Comme de nombreux acteurs de la santé, nous souhaitons vous faire part de notre inquiétude. L’impasse des négociations met aujourd’hui en péril la santé et l’accès aux soins de la population locale.
Comme vous le savez, la clinique de l’Ormeau est un acteur majeur de santé sur le département des Hautes-Pyrénées, elle réalise :
• 45% des accouchements du département
• 70% de l’activité de chimiothérapie et de radiologie
• 80% de l’activité de chirurgie ORL et de stomatologie
• 70% de l’implantologie des stimulateurs cardiaques
• 60% de l’activité de chirurgie gynéco-obstétricale, ophtalmologie vasculaire et de
coronographie
Cette situation est de plus en plus préoccupante. Nous ne pouvons comprendre la situation de blocage entretenue par la direction du groupe MédiPôle Partenaires à l’encontre des revendications des salariés dont nous ne pouvons que louer le dévouement et, au mépris de la santé des patients du département.
L’attitude de la direction du groupe MédiPôle Partenaires n’est pas sans nous rappeler la brutalité avec laquelle, elle a unilatéralement rompu les conventions qui liaient la clinique de l’Ormeau à la Mutualité Française afin de pratiquer des tarifs excessifs sur les chambres particulières et d’instaurer un forfait administratif.
Il y a pour nous, urgence à agir car le risque sanitaire est bien réel quand on sait que l’hôpital public, confronté aux politiques de rigueur, ne peut pas faire face à l’afflux de patients.
L’offre de soins est fragilisée sur ce territoire et nous en appelons aux pouvoirs publics pour agir dans les meilleurs délais afin de garantir la continuité des soins.
Sachant pouvoir compter sur votre diligence, veuillez croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de mes respectueuses salutations.
                                                                                                                                                                                          Patrick Julou (Président)

*Le principal actionnaire du groupe MédiPôle Partenaires est le fond d’investissement Bridgepoint. 

Actus Mutami Flux rss

Suite aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle...
03/05/2017
A Tarbes les personnels de la clinique de l'Ormeau sont en...
12/12/2016
Le Comité de défense de l'hôpital Robert Picqué organise une...
05/11/2016

Agents hospitaliers

Agents hospitaliers

Toutes les garanties Mutami pour les Agents hospitaliers.

En savoir +

 

Collectivités Territoriales

Collectivités Territoriales

Toutes les garanties Mutami pour les collectivités territoriales.

En savoir +